Quelques aspects du CES 2006

Comme chaque année, c’est lors du Consumer Electronic Show (CES), accueillit cette année par Las Vegas que le simple consommateur peut se projeter dans l’avenir.
Il s’avère intéressant de s’attarder sur quelques évolutions technologiques qui risquent de se banaliser dans un futur d’ores et déjà imminent…

Google et Yahoo! diversifient toujours leur rayon de possibilités, ainsi les géants du net après un passage allant, par exemple pour google, de la titanesque numérisation d’oeuvres littéraires j’usqu’à la diffusion d’images satellitales (service qui a d’ailleurs valu à l’entreprise un passage devant les tribunaux fédéraux) vont se lancer dans la Video On Demand (VOD). Le large panel de services proposés transformera votre télévision connectée au PC en passerelle multimédia.

Intel Viiv (prononcer « vaïv ») de par sa simplicité d’utilisation sera probablement le successeur des actuels « Media center » non exempts de défauts.
D’ailleurs, à propos de Media Center, ces derniers se verront déclinés en version portable (PMC), ce seront donc des modèles qui risquent de se heurter violemment aux baladeurs et autres Jukebox MP3.

L’année 2006 apportera aussi son lot de nouveautés en matière de stockage. En effet, les cartes mémoires, à l’image des cartes MMC/SD (HC) verront leur capacité augmenter fortement (jusqu’à 32 Go pour les cartes de type Secure Digital). Quant aux supports optiques, l’année sera probablement celle d’une guerre des standards. La technologie des HD-DVD (successeur de l’actuel DVD) se heurtera au Blu-ray (technologie basée sur le rayonnement bleu au lieu de l’habituel laser rouge).

Pour conclure, il peut être utile de mentionner la téléphonie qui, avec la VOIP (VOix par IP) déjà disponible, va se généraliser grâce à des logiciels comme Skype et l’apparition de téléphones USB.

Par Tomo ;

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.