Quand Free est condamné

Quand le dégroupage total traine, et que les problèmes de connexion se suivent, il ne faut pas porter la faute sur les relations commerciales avec France Télécom. Surtout quand le client qui en pâtit est l'association UFC-Que Choisir.

En effet, l'antenne Dijonnaise de la célèbre association a demandé le dégroupage total à Free en septembre 2004. En novembre ça n'est toujours pas fait, bien au contraire puisque la ligne ne fonctionne plus, les 13€ mensuels sont toujours facturés par FT et Free se met en plus 29.90€ dans la poche.

C'en est trop! L'association a la dent dure et dépose un dossier chez le juge de proximité, et obtient gain de cause avec 695€ de dommages-intérêts. En effet, Free renvoie la faute sur France Télécom qui, d'après elle, traine le pied volontairement. La décision du juge est formelle : « La société Free n'est pas fondée à s'exonérer de sa responsabilité en se retranchant derrière des problèmes techniques découlant de ses relations avec France Télécom »

Source : 3Dchips

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.