Comment choisir un Service de Nom de Domaine et quels en sont les avantages ?

L’usage d’internet nécessite celui d’un Service de Nom de Domaine communément appelé DNS. Jouant un rôle déterminant dans la navigation sur internet, le Service du Nom du Domaine n’est pourtant pas perceptible du commun des internautes. Ses fonctions sont multiples, et vous pouvez le choisir selon la rapidité et la fluidité de la connexion dont vous désirez jouir.

Si vous souhaitez donc apprendre à choisir le Service du Nom du Domaine, cet article vous est destiné. En le lisant, vous découvrirez aussi les nombreux avantages que vous apporte un DNS. Lisez plutôt !

Choix du meilleur DNS

Le choix d’un DNS doit être fonction des résultats d’un logiciel de test dont le rôle est de sélectionner le meilleur serveur pour vous. En effet, plusieurs critères sont à prendre en compte lors du choix d’un DNS, et il vaut mieux faire usage d’un logiciel approprié. Toutefois, si après essaie vous n’êtes pas satisfaits, vous pouvez vous fier à ce tuto pour changer des dns.

Téléchargement d’un programme DNS Benchmark

C’est la première phase dans le choix du Service du Nom de Domaine (DNS), et elle consiste à télécharger un programme libre en ligne. Il s’agit du Benchmark qui vous aidera à évaluer la rapidité des différents types de DNS qui sont proposés. Le fichier de ce logiciel gratuit peut être téléchargé et mis à exécution automatiquement, car il n’a pas besoin d’être installé.

Dès qu’il s’affiche, vous verrez le programme se subdiviser en quatre différents onglets, et bien évidemment chacun a son utilité. Le premier onglet présente une explication du Service du Nom de Domaine (DNS) dans la langue anglaise. Il ne vous concerne pas vraiment, et vous pouvez donc passer au deuxième. Nommé Nameservers, c’est cet onglet qui vous aidera à réaliser le test puis à trouver le serveur DNS qu’il vous faut.

Lancement des mesures de vitesse

Une fois que l’onglet Nameservers a été choisi, la liste des serveurs DNS les mieux connus et utilisés s’affiche. Il s’agit des serveurs OpenDNS, de Google et de Cloudflare. Cette liste n’est pas exhaustive, et le logiciel vous donne la latitude de compléter la liste si vous en connaissez d’autres. Mais, pour mettre de nouveaux serveurs DNS, il est impératif de connaitre aussi les adresses IP correspondantes.

Pour activer les mesures de vitesse, assurez-vous d’abord que la case Sort Fastest First soit cochée et cliquez sur le bouton Run Benchmark. Il faudra ensuite patienter le temps que le test soit terminé. Il est essentiel de préciser ici que si la case Sort Fastest First n’est pas cochée, les résultats du test pourraient être influencés. L’activation de cette fonction permet en réalité au logiciel de mettre en tête de liste les serveurs qui sont dotés d’une meilleure vitesse.

Pour interpréter les résultats, il faut considérer la longueur des barres qui sont de couleur rouge. Plus celles-ci sont courtes, et mieux le serveur est qualifié et performant. Les petits cercles verts quant à eux signalent la fonctionnalité du serveur. Par conséquent, les cercles qui ne sont pas en verts sont mis pour les serveurs qui sont hors d’état de fonction. L’indication Local Network Nameserver est mise pour le serveur de l’opérateur internet qui vous dessert à l’instant.

Consultation des données détaillées

Pour des professionnels du numérique, les informations contenues dans l’onglet Tabular Data (le troisième onglet) peuvent être bénéfiques. Il s’agit des données relatives aux mesures, ainsi que d’autres informations portant sur les durées et la crédibilité de chaque serveur.

Pour chaque serveur, trois lignes distinctes sont présentées. Le DotCom Lookup indique le temps qu’il faut pour atteindre d’autres serveurs. L’Uncached Name quant à lui donne les mesures au cas où le DNS ne serait pas mentionné dans le cache local du serveur. Mais, de façon concrète, c’est le Cached Name qui est le plus important, car c’est là qu’est mentionné l’IP des sites sur lesquels vous surfez.

Lecture des instructions

C’est au dernier onglet nommé Conclusions que sont mentionnés les avantages et les limites du serveur de l’opérateur dont vous dépendez. Cependant, il faut préciser qu’il est en anglais aussi comme l’ensemble du programme d’ailleurs. Si après lecture vous désirez modifier certains paramètres du DNS, vous pouvez le faire afin de mieux surfer.

Avantages d’un DNS

Plusieurs avantages découlent de l’utilisation d’un DNS. Dans un premier temps, il faut préciser que le service du Nom de Domaine facilite la mémorisation des différentes adresses liées à l’usage d’internet. Autrement, il aurait fallu garder en mémoire une longue liste des chiffres en lieu et place des adresses de site ou de boîte électroniques.

Mais, l’utilité du DNS va bien au-delà de cet avantage jugé trop minime par certains professionnels du numérique. Ils estiment en effet que même si les adresses numériques étaient faites uniquement de suite de chiffres, leur mémorisation ne poserait aucun problème. Pour preuve, les consommateurs parviennent bien à mémoriser les numéros téléphoniques.

Ceci étant, il faut préciser que l’un des avantages majeurs du DNS est la stabilité qu’il offre. En effet, les adresses IP sont liées à leur hébergeur, et il faudrait les changer s’il advenait que vous changiez aussi de prestataire. Et ce n’est pas tout, car plusieurs autres détails liés au site dédié devront également être modifiés. Ce qui n’est pas le cas lorsque vous avez un DNS.

Un autre avantage de taille du Service du Nom de Domaine est la constance des identificateurs. Et il ne faudrait non plus oublier la facilité dans la transition des adresses IP : IPv4 à IPv6 par exemple.

source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.