Google plagie des brevets de VoIP ?

La société Rates Technology Inc., basée à New York, accuse actuellement Google de s'être inspirée de ses brevets sur des technologies de téléphonie par Internet, notamment pour le produit Google Talk. Elle demande 5 milliards de $ de dommages et intérêts. Le procès, initié en octobre "en raison de l'arrogance de Google", selon RTI, porte sur deux brevets servant à minimiser le coûts d'appels longue distance, qui seraient, toujours selon la société new-yorkaise, utilisés par Google sans avoir payé de licence, et pourrait durer quatre ans. Yahoo, Microsoft, Verizon et Lucent, entre autres, sont déjà clientes de RTI. D'autres, comme Alcatel, ont en revanche également refusé de payer comme Google et font donc l'objet d'une plainte en cours de jugement.

Source : Abondance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.