Jeu mobile versus PC : que choisir ?

Il est de plus en plus courant de jouer à des jeux sur son smartphone. Les caractéristiques des appareils mobiles peuvent maintenant rivaliser avec des ordinateurs courants, tant du point de vue du processeur que des performances graphiques, et ce sans devoir passer par un choix de config. C’est pourquoi on peut désormais se poser la question du « tout mobile » lorsqu’on est amateur de jeux en ligne. Comment alors se décider ?

Le jeu mobile, un domaine en plein essor

Le jeu mobile a explosé au cours de la décennie qui vient de s’achever, et il représente maintenant plus de la moitié de l’ensemble des jeux vidéos existants. En 2020, on comptabilisait 2.5 milliards de joueurs dans le monde. D’ici à 2022, près de la moitié de la population (45%) jouera régulièrement à un jeu sur mobile.

Dire que le secteur est une manne est peu dire : en 2024, le jeu mobile représentera 56.6 milliards de dollars. C’est pourquoi de plus en plus en développeurs codent des jeux à la fois sur mobile et sur PC, là où il s’agissait autrefois de deux jeux séparés. Cela permet aux studios de séduire une frange de la population qui n’aurait autrement pas accès à une machine suffisamment puissante pour faire tourner les derniers jeux.

Des catégories de jeux adaptées aux smartphones

On ne pourra cependant pas faire tourner les jeux les plus récents et gourmands en ressources sur un smartphone. Le jeu sur téléphone convient donc à certaines catégories en particulier. Voici les principales :

Les jeux « sociaux »

Ces dernières années, les jeux en ligne ont tout misé sur l’aspect social. Un jeu particulièrement suivi comme Fortnite est ainsi devenu un point de rencontre entre joueurs, autant qu’un moyen d’entrer en compétition avec des inconnus. C’est pourquoi les jeux de ce type sont accessibles par plusieurs moyens, dont les mobiles.

Un autre de ces jeux qui permettent de se sociabiliser autant que de jouer est PlayerUnknown’s Battlegrounds, ou PUBG pour les intimes. Le titre est devenu accessible sur mobile, ce qui a permis d’attirer une frange nouvelle de joueurs. Si c’est le type d’environnement qui vous plaît, le choix d’un smartphone de gaming au lieu d’un PC peut s’avérer judicieux.

Les jeux de cartes

Les jeux de cartes à collectionner sont devenus une des figures de proue du « cross-platform », c’est-à-dire des jeux accessibles sur plusieurs appareils. Hearthstone, le jeu de cartes de World of Warcraft, est un bon exemple. Il a attiré 23.5 millions de joueurs en 2020, un signe de l’engouement pour ce type de titres. Des jeux de cartes « physiques » ont également été portés sur Android, par exemple Magic: The Gathering Arena. Les jeux de cartes classiques sont également particulièrement adaptés aux jeux mobiles. Sur le casino en ligne Betway Casino, il est ainsi possible d’accéder à des salles de jeu « live » avec croupier en direct, depuis son mobile. Le streaming haute définition permet ainsi d’accéder au Betway Lounge comme si on s’y trouvait réellement. Les mobiles se prêtent bien aux jeux de cartes, car les tables en vue plongeante font bon usage de l’espace réduit sur écran, et ils ne nécessitent pas des appareils puissants.

Le casual gaming

Les casual gamers (c’est-à-dire les joueurs occasionnels) ont généré plus de 100 milliards de revenus en 2020, c’est donc un secteur du jeu en pleine explosion. Les jeux « casual » font usage de mécanismes simples, et de parties très courtes, afin d’être accessibles partout. Les graphismes sont également colorés, mais peu fouillés. Cela en fait des jeux idéaux pour les mobiles, qui eux aussi sont accessibles à n’importe quel moment.

Les grands studios ont flairé le filon, puisqu’on trouve maintenant des déclinaisons des grandes franchises en version « casual ». Cela a été le cas pour Fallout Shelter, ou encore Super Mario Run du côté de Nintendo. Certains ont été particulièrement salués par la critique, comme Polytopia. Si vous jouez peu, un mobile peut donc tout à fait convenir à vos besoins.

Si l’on est un gamer pur et dur, qui souhaite avoir un appareil adapté aux derniers titres, le choix d’un PC sera logique. Mais pour les joueurs « casual », de plus en plus nombreux, ou ceux qui souhaitent avant tout jouer de manière sociale, les smartphones sont bien souvent suffisants. Et la progression des technologies ne fera que réduire l’écart entre les deux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.