N26, une néobanque au bord de la faillite ? Quels risques pour votre épargne.

Les investisseurs qui ont épargné via N26 nourrissent sans doute quelques craintes face à l’actualité. En effet, de nombreux médias parlent d’une prochaine faillite de cette néobanque.

Dans les lignes à venir, découvrez un bilan de la situation à l’heure actuelle. Nous allons tenter de répondre à vos principales questions : la liquidation est-elle vraiment imminente ? Quel impact cela peut avoir sur votre épargne ? Voici tout ce que vous devez savoir…

Un soupçon de faillite imminente : les origines de l’inquiétude

La banque N26 vient d’Allemagne. Il s’agit d’une néobanque. Autrement dit, c’est un organisme financier permettant d’épargner entièrement en ligne. Il n’est en lien avec aucune banque « classique ».

Cela pourrait éveiller les soupçons de certains. Mais d’autres y ont vu une alternative moderne, connectée, et susceptible de rapporter des intérêts juteux.

Aujourd’hui, certains de ces optimistes déchantent. En effet, durant la deuxième moitié de 2021, de nombreux comptes ont été bloqués à travers le monde. Le journal La Dépêche en parlait notamment dans un article daté du 23 décembre 2021.

Les rédacteurs expliquent que de nombreux clients ont eu le malheur de se voir refuser l’accès au solde épargné. Alors comment expliquer cette dérive ? Cela signifie-t-il que la banque N26 n’est qu’une arnaque ?

Des amendes salées pour l’organisme bancaire N26

Il faut savoir que cette néobanque a fait l’objet d’une régulation et d’une vérification stricte de la part des autorités de contrôle. Malheureusement, cela n’empêche pas certaines dérives. Et dans quelques cas, cela peut mettre à jour des irrégularités.

Justement, en septembre 2021, la banque en ligne a été condamnée à verser 4.250.000€, selon ce que nous apprend Le Figaro. La BaFIN, un organisme de régulation allemand, a considéré que N26 ne remplissait pas son cahier des charges face au blanchiment d’argent.

Certains analystes et internautes soupçonnent donc un lien de causalité entre les fermetures aléatoires et cette perte massive. Les débuts florissants seraient bien loin. Il n’est pas forcément question de voir cette solution pour l’épargne en ligne comme une « arnaque ». Le site deuz.biz rappelle à juste titre qu’il faut se méfier des organismes financiers. En revanche, il semblerait qu’on assiste à un échec, dont les causes sont multiples. Cela signifie-t-il une faillite proche ?

La banque N26 est-elle en faillite ?

La presse belge a consacré un article au sujet récemment. Comme nous, les journalistes de ce billet n’ont aucune boule de cristal. Il est donc question d’analyser la situation, et de formuler des hypothèse quant à l’avenir de N26.

Et malheureusement, les prédictions sont loin d’être excellentes. Au cœur du problème, il y a cette forme d’opacité concernant la clôture de certains comptes. Les responsables se défendent à travers deux arguments récurrents :

  • Ils parlent de problèmes techniques.

  • Ils rappellent que leur but est de veiller à la sécurité des épargnants, en suspendant certains comptes. Ceux dont les activités semblent suspectes, donc.

Mais pour certains, la coïncidence est trop grande. Jusqu’à peu, les fermetures ou les suspensions étaient rares. Soudainement, elles essaiment et alertent un peu partout dans le monde. Pourquoi y aurait-il autant de problèmes, soudainement ? Comment ne pas imaginer une corrélation avec la fameuse sanction pécuniaire ?

Les plus cyniques diront donc que la néobanque est en pleine déroute. Que les clôtures sont un moyen de garder l’argent des utilisateurs. Car il faut dire que les bilans financiers de N26 ne sont pas toujours reluisants.

Pour autant, comme l’explique l’article de La Dépêche, le PDG de la firme a annoncé une entrée en Bourse pour 2024. Alors, comment se positionner ? Y a-t-il vraiment de quoi s’inquiéter ?

Voilà ce que nous vous conseillons si vous avez peur de perdre votre épargne

Quels sont les risques pour mon épargne chez N26 ?

La confiance que vous placez en cet organisme ne regarde que vous. Toutefois, évidemment, en laissant votre argent sur un compte de cette néobanque, vous prenez le risque d’une clôture aléatoire. Cela n’arrivera peut-être jamais, mais les récents événements ne jouent pas vraiment en la faveur de cet organisme.

Vous pouvez éventuellement récupérer une partie de votre épargne, et suivre l’actualité. Si cela vous semble trop risqué, ne tardez pas. Dans le cas où le pire scénario se produit, il y a très peu de chances pour que vous revoyiez la couleur de votre argent…

N26, une banque au bord de la faillite ? Notre bilan

Vous l’aurez compris : il est difficile de savoir exactement ce qui se passe au niveau de la banque N26. Toutefois, les journalistes et certains clients n’invitent pas à l’optimisme. C’est maintenant à vous de choisir la direction à prendre, en vous basant sur les news les plus récentes.

Une chose est sûre : cette néobanque n’a pas vraiment décollé. Les chiffres sont discutables, et l’historique juridique peu rassurant. Il ne semblerait donc pas que des intérêts vraiment valables vous attendent en optant pour cette solution d’épargne en ligne…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.