Petit lexique du Serial-ATA sous windows

[u]Le serial-ata[/u] :
Standard qui permet de brancher des périphériques de stockage (disque dur) et périphériques multimédia (lecteur et graveur dvd) de haut débit dans des ordinateurs. Je traiterais donc par exemple l’installation d’un disque dur en serial ata sous Windows XP ou Windows 2000.

La [u]connexion[/u] est assurée par un câble s-ata qui se distingue d’une nappe ide par sa taille qui se trouve être 3 fois plus petit qu’une nappe IDE, en fait les nappe IDE ont 40 fils et le SATA juste 7.

On trouve 2 types d'[u]alimentation[/u] SATA (en fonction du disque dur) :
– 2 prises : une molex et une prise d’alimentation SATA
– une simple alimentation SATA
La prise est encore plus petite que la nappe SATA, elle possède aussi un détrompeur pour le branchement (on trouve maintenant de plus en plus des alimentations possédant des prises SATA, alors qu’il n’y pas si longtemps, on devait mettre un adaptateur molex-sata).

Le [u]branchement sur la carte mère[/u] doit se faire suivant la numérotation car celle-ci indique la séquence de priorité des disques qui sont numérotés de 1 à 4, ce qui a son importance pour l’installation d’un raid (le raid ce sera pour une autre fois…).

La norme SATA se comporte comme la norme SCSI qui permet de [u]débrancher à chaud[/u] un disque dur (personnellement, je n’ai jamais tenté le coup…).

Le [u]débit[/u] théorique du SATA est de 150 Mo/s. En clair c’est assez rapide et même beaucoup plus que l’IDE dont la vitesse maximale est de 100 Mo/s.

Après le branchement et la fixation du disque dur Serial ATA dans l’ordinateur viens un passage délicat : [u]l’installation du système d’exploitation[/u].
Ce standard récent est pris en compte par : Windows 2000, XP et 2003 Server .

Première étape de l’installation : allez dans le BIOS pour déclarer la séquence de boot (démarrage) pour l’installation.
Ensuite :
1- Récupérer le pilote SATA, soit une disquette fournie avec la carte mère portant le nom silicon image Sixxxx, soit vous devrez le copier sur une disquette en allant sur le cd de la carte mère dans le répertoire sata (ne pas prendre le logiciel de surveillance sous Windows mais les fichiers du driver).
2- Lancer l’installation sous xp. Au démarrage de l’installation vous devrez appuyer sur la touche de fonction F6 pour déclarer un disque SCSI (car le SATA est reconnu en tant que tel par windows).
3- Avec cette déclaration d’installation de disque SCSI, Windows vous demandera d’insérer le pilote SATA dans le lecteur pour ajouter le pilote du contrôleur SATA.
4- L’installation se poursuivra normalement comme sur un disque IDE.
5- Il se peut que Windows ne trouve pas votre disque dur et vous informe qu’aucun disque n’est présent dans votre ordinateur, vous devez simplement modifier la séquence de boot dans le BIOS.

[u]Remarque[/u] : gardez toujours à disposition la disquette du driver SATA car lors d’une panne vous en aurez besoin (réparation de Windows, réinstallation de celui-ci, …).

Désormais, la majorité des cartes mères gèrent le Serial ATA en natif, il n’est plus nécessaire de flasher sa carte pour accéder à un menu spécifique à cette norme dans le bios.

L’avenir proche du S-ATA est de doubler son débit pour passer de 150 à 300 Mo/s

Le SATA en images : [url=https://www.tplpc.com/modules/wfsection/dossier-14.html]Images SATA[/url]

Pour plus d’informations : http://www.serialata.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.