GVV – Google Video… Voyeur ?

Google, six petites lettres innocentes, nom étrange pouvant provenir sans conteste de la gorge de Sméagol lui même… Pas grand chose à première vue si ce n’est un obscur terme mathématique.

Google aujourd’hui c’est : 8 milliards de pages référencées, 1 milliard d’images, près de 25 ans de messages Usenet, un bloqueur de pop-up, une calculatrice, un traducteur aviné, une vaste machine publicitaire, un fouineur de disque dur, un serveur de mail, un scanneur de livres poussiéreux, un regroupement d’actualités bref et j’en passe, Google est passé de la petite page simple apparue en 1998 à un véritable monstre tentaculaire qui possède de quoi en effrayer plus d’un.

Quid du référencement des vidéos coquines de la voisine Aline ?

Laissons ce fantasme à un rédacteur enfiévré par le changement climatique. Nous savons que Google a mis en place un service de référencement (encore en version beta) de quelques programmes TV dont l’intérêt est pour l’instant mince, d’autant plus qu’il est actuellement pratiquement dépourvu de vidéo.

Google a donc décidé de sortir GVV, GVV pour Google Video Viewer. Il ne s’agit pas d’un énième player venu concurrencer les très présents acteurs actuels, non il s’agit en fait d’un simple lecteur de contenu pour le service vidéo de Google (et peut être un futur contenu payant ?) s’intégrant dans Firefox et Internet Explorer.
Simple ? Absolument pas, Google Video Viewer n’est autre que l’excellent VLC – =http://www.videolan.org/vlcVideoLan Client[/url] – un lecteur multimédia très innovant dont le code source est libre (et qui fera également l’objet chez le FAI Free de FreePlayer) modifié par Google pour l’occasion, limitant ainsi les fonctionnalités du lecteur original.

Mon nom est Jon, DVD Jon…

Jon Lech Johansen alias DVD Jon, « celui qui a cassé le code des DVD » (mais également et plus récemment iTunes) vient de réaliser la prouesse de rendre à César ce qui appartient à César. Tout simplement en publiant un  »patch » supprimant les modifications apportés à VLC par les codeurs de Google. Ceux qui m’auront suivi comprendront aisément ce que nous obtenons suite à l’application de ce patch… Oui tout simplement le plugin original VideoLan pour navigateur…

Etonnant non ?

Sources : www.reuters.fr, www.pcinpact.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.