Comment éviter les risques relatifs à une mauvaise infogérance en entreprise ?

Si les avantages de l’infogérance dans une société sont nombreux, il reste nécessaire de faire des choix judicieux en termes d’investissement en temps et en moyens financiers pour tirer profit d’une infogérance de qualité.

Définition

En tant que société, entreprise, compagnie de services informatiques, la délégation de la gestion, de l’exploitation, de l’optimisation et de la sécurisation de votre système d’information à une tierce personne ou entreprise est ce qu’on désigne par infogérance informatique. Elle peut être globale (l’intégralité du système d’information est confiée) ou partielle (le prestataire ne s’occupe que de rendre des services ou n’a accès qu’à un certain nombre et type de données). L’infogérance partielle peut être applicative (l’ensemble du développement et de la mise en production d’une application), d’exploitation (le prestataire ne s’occupe que de l’hébergement, des serveurs, des sauvegardes, de l’exploitation des systèmes et des applications de l’entreprise), ou matérielle (le prestataire ne s’occupe que des postes de travail, on fait alors appel au Helpdesk). Elle ne s’effectue que sur une durée plus ou moins longue.

Avantages

Le premier avantage qui découle clairement de cette délégation reste la possibilité de se concentrer sur son activité plutôt que sur ces points dont la gestion peut être confiée à des experts pour la bonne marche de l’entreprise. Ensuite, l’appel à un expert vous permet de faire des économies financières et de ressources humaines. Enfin, votre système d’information est toujours optimisé et à jour, les pannes étant rapidement détectées par le prestataire.

Risques

Les risques liés à l’infogérance sont nombreux, et capables de faire désister plus d’un. 3 grands domaines de risques sont alors envisageables.

  • Risque de perte de maîtrise du système d’information : il convient de s’assurer que l’ensemble des lieux d’hébergement répond d’une part aux exigences de sécurité de la société, et d’autre part aux obligations légales et réglementaires liées à l’activité, notamment en ce qui concerne la protection des données à caractère personnel.
  • Risques liés à l’hébergement mutualisé : l’hébergement mutualisé consiste à héberger sur un même serveur, différents services. Ceci entraîne une perte de disponibilité des services et une perte de confidentialité et d’intégrité.
  • Risques liés aux interventions à distance : ces risques résultent le plus souvent de la vulnérabilité des dispositifs de télémaintenance.

Ce qu’il y a lieu de faire

Vous avez l’obligation de spécifier, dans le cahier des charges, les exigences et clauses de sécurité. Vos prestataires doivent dès lors fournir un Plan d’Assurance Sécurité. Il s’agit d’un document contractuel qui précise les dispositions prises par les futurs prestataires afin de répondre aux exigences de sécurité de l’entreprise pendant toute la durée du contrat. Vous choisirez alors la proposition qui respecte le plus vos objectifs de sécurité. Par ailleurs, pour le bien-être de votre société et le vôtre, fixez clairement des modalités pour une résilience du contrat avant son terme.

En réalité, tous ces risques peuvent être évités si vous choisissez un partenaire de qualité, compétent, qui possède des expériences avérées. Faites-vous servir par une société d’infogérance à Lyon. BlueBearsIT suit scrupuleusement les recommandations de l’Agence Nationale de la Securite des Systemes d’Information et offre à ses clients des prestations sur-mesure, en tenant compte des personnes clefs de votre entreprise, PME ou TPE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.