Quelles précautions prendre pour sécuriser son parc informatique ?

L’informatique optimise désormais l’organisation interne de l’entreprise. Les firmes font donc d’importants investissements pour se doter d’un parc informatique. Malheureusement, la sécurisation des systèmes informatiques est souvent négligée. Les entreprises n’y consacrent, en majorité, que 3 % de leur budget. Or les risques de cyberattaques sont plus persistants que jamais et dévalisent les entreprises de leurs ressources informatiques. Comment rendre son système hors d’atteinte face aux tentatives d’intrusion ? Voici quelques techniques qui pourront vous rassurer.

Définissez une charte informatique

Toutes les entreprises n’ont pas les mêmes besoins informatiques. De ce fait, les installations ne sont pas pareilles. Il faudra donc définir, avec l’aide d’un spécialiste, les programmes sensibles. Ce sont des logiciels dont dépend essentiellement le fonctionnement de l’entreprise. Interibex par exemple est capable de vous assister dans ce domaine. Vous pouvez ainsi réaliser des économies en ne protégeant que les données qui doivent l’être. Grâce à une charte informatique, le profil des utilisateurs pourra être aussi établi. Vous pouvez en savoir plus à propos de l’entreprise Interibex ici.

Protégez physiquement vos installations

La protection physique fait partie intégrante de la sécurisation de l’infrastructure informatique. Les données de l’entreprise sont extrêmement importantes. À défaut d’une attaque virtuelle, il est possible que des personnes malveillantes cherchent à s’introduire au sein de votre entreprise pour pirater votre système. Il est donc conseillé d’installer votre parc informatique en prenant certaines précautions. En installant par exemple votre système informatique dans une pièce sécurisée. Vous pouvez également prévoir un système d’alarme en cas d’intrusion.

Filtrez vos messageries électroniques

Quand on parle de sécurité informatique, aucun détail n’est à écarter. Les pirates sont à l’affût de la moindre faille. Ils exploitent ces failles pour prendre en otage les ressources de l’entreprise. Les mails sont d’ailleurs les canaux les plus prisés par les pirates. Ils vous envoient par courriel des rançongiciels. Dès qu’ils sont téléchargés, toutes vos données sont bloquées. Vous devez payer une rançon pour son décodage. En 2019, ces cas d’attaques ciblées ont atteint des chiffres records. Les filtres serviront à signaler les spams et tous autres courriers malveillants.

Sauvegardez régulièrement

Les pirates affinent au quotidien leurs stratégies. Aucun système de protection n’est fiable à 100 %. C’est pour cette raison qu’il faut toujours se préparer à l’éventualité d’une attaque. Par précaution, il vaudrait mieux sauvegarder au quotidien ses données. Le Cloud est une solution sûre pour protéger les ressources. En cas de perte, l’entreprise pourra procéder à une réinstallation.

Pensez aux mises à jour

Rien n’est statique en informatique. Un système de protection jadis efficace peut finalement devenir obsolète. C’est pour cela qu’il ne faut pas se reposer sur ses lauriers. Il faudra procéder fréquemment à l’actualisation des antivirus. Le matériel informatique doit également être renouvelé. Cela renforcera la compatibilité avec les technologies avancées du système de protection.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.